Peinture abstraite

Peinture abstraite

La peinture abstraite naît dans les années 1910 en s'affranchissant de la figuration et de la réalité visible.

C'est en 1913 que Kandinsky développe l'abstraction picturale en réalisant le tout premier tableau de peinture abstraite. Il s'éloigne de la figuration avec ses premiers tableaux abstraits sans aucune référence à des paysages. A la même époque, à Paris, Robert Delaunay crée des toiles uniquements faites de cercles de couleur concentrique (orphisme) et Kazimir Malevitch, à Moscou, assemble de simples formes géométriques et défend la suprématie de la pure forme (suprématisme). Entre les années 1920 et jusqu'aux années 1950, des centaines d'artistes se convertissent à l'art et à la peinture abstraits. Après la seconde guerre mondiale, l'école de Paris (Hartung) et une nouvelle génération d'artistes américains (Rothko, Pollock...) créent d'importantes oeuvres et tableaux abstraits. Au début des années 1960, les artistes sont davantage séduits par le pop art qui s'inspire de la culture populaire (BD, cinéma, publicité...). L'art abstrait s'est aussi émoussé à cause de nombreux suiveurs qui ont réalisé des oeuvres décoratives, sans ambition.