Claude Monet
Peintre

Claude Monet

Considéré comme le père de l’impressionnisme français, Claude Monet est principalement connu pour la réalisation des Nymphéas, une série d’environ 250 peintures représentant son jardin à Giverny. Peintre novateur, il est l’incarnation du passage vers l’art moderne et est sans conteste l’une des figures majeures du XXe siècle.

Muzéo propose plus de 900 œuvres de Claude Monet sur son catalogue, en passant par les plus connues comme « Impression, soleil levant » ou « Les Nymphéas », aux plus intimes comme notre peinture préférée : « Femme à l'ombrelle - Madame Monet et son fils ».

Décorez votre intérieur à la façon des impressionnistes avec des reproductions de Monet.

 

Biographie de Claude Monet : tout savoir sur le père de l’impressionnisme français

 

La genèse d’un artiste : de l’écolier turbulent au génie de la peinture

Dès son enfance, Claude Monet (1840-1926) dessinait des caricatures dans le coin de ses cahiers, au détriment de ses études qu’il abandonne en 1857, à la mort de sa mère. Sa tante, elle-même artiste, le prend alors en charge et l’encourage à vendre ses caricatures chez un commerçant au Havre, où expose également Eugène Boudin. Eugène Boudin est attiré par le travail du jeune artiste d’à peine 20 ans, et lui conseille de peindre des paysages, en plein air, à son exemple. Dès lors, la peinture de paysage est un genre qu'il n'abandonne plus. En 1862, il quitte le Havre et entre à l’atelier de l’Ecole impériale des beaux-arts de Paris et y fait la connaissance d’Auguste Renoir, qui restera toute sa vie son fidèle ami. Cependant, le retour à l’antique prôné par l’école ne plaît pas aux jeunes artistes, qui quittent définitivement l’atelier de l’école.

S’ensuit plusieurs années d’ennuis financiers et de déprime, où il présente quelques œuvres au Salon, sans grand succès. En 1874, il participe à une exposition dans les locaux du photographe Nadar à Paris et y expose son tableau : Impression, Soleil Levant. C’est à la suite de la critique de son tableau par Louis Leroy, que le nom du groupe « impressionniste » voit le jour.

 

Le début de la gloire menacée par des ennuis financiers

Avec une deuxième exposition consacrée aux impressionnistes en 1876, la carrière de Monet décolle : les critiques sont enfin élogieuses ! Une troisième exposition a lieu l’année suivante, où le peintre propose huit toiles de sa série sur la gare Saint-Lazare, à Paris. Malheureusement, et malgré un certain succès, l’artiste croule sous les dettes et sauve souvent in extremis ses toiles destinées à être saisies. Bien que le grand marchand d’art Paul Durand-Ruel le soutienne tout au long de sa carrière, il sera contraint de revenir vivre près de sa famille, où sa tante subvient à ses besoins.    

La technique du peintre s'appuie sur l'observation des lois de l'optique et l'utilisation des couleurs décomposées du prisme, s'inspirant du travail de Newton notamment, tout en éliminant le noir et le gris de sa palette : il rejeta l'approche trop académique du paysage.

 

La vie sentimentale de Claude Monet n’est pas non plus de tout repos…

La vie sentimentale du peintre n’est pas toujours facile à suivre… En 1866, il rencontre Camille Doncieux qui devient son modèle puis son amante. Un an plus tard, elle donne naissance à son premier fils, Jean. Camille et Claude se marieront en 1870, alors que la santé financière du peintre est au plus bas, puis s’installent à Argenteuil. Le couple s’installe ensuite chez un autre couple, le mécène Ernest et sa femme Alice Hoschedé, avec laquelle l’artiste entretient une liaison. Deux ans plus tard, Camille donne naissance à un second fils, Michel. Elle ne s’en remettra jamais vraiment et décèdera l’année suivante. Le peintre vit alors seul avec ses deux fils, les Hoschedé et leurs six enfants. Ernest est cependant souvent en déplacement et le mode de vie de cette drôle de famille fait scandale.

A la mort d’Ernest, Claude et Alice se marient, élèvent ensemble les huit enfants, et s’installent dans une maison à Giverny, qui devient aussi l’atelier du peintre.

Enfin, à la fin de son existence, il aurait eu une liaison avec Blanche Hoschedé, fille d’Alice Hoschedé et veuve de son propre fils Jean.

 

De la Cathédrale de Rouen aux Nymphéas, découvrez les œuvres en série de Monet

La représentation d'un paysage à différents moments de la journée, modifiant le rendu de la lumière sur l'environnement, fut une des caractéristiques propres aux impressionnistes, et Monet s'y prêta. Parmi ses peintures les plus connues, en série, nous pouvons citer La Gare Saint-Lazare de Paris, ou encore la Tamise à Londres et la Cathédrale de Rouen, toutes des huiles sur toile.

Mais sa série la plus connue reste les Nymphéas, représentations de son jardin, qu’il modèle au fil des ans. Deux expositions leur sont consacrées en 1900 et en 1909, et remportent un grand succès. Durant la Première Guerre mondiale, la dernière décennie de sa carrière, le peintre est reclus dans sa maison/atelier, à Giverny. Son jardin et notamment son étang deviennent alors sa principale source d’inspiration. Poussé par son ami Clémenceau, il réalise une série de panneaux décoratifs à l’huile sur le thème des Nymphéas, destinées au musée de l’Orangerie, à Paris.

 

Une fin tragique : malvoyant et en deuil, Claude Monet continue de peindre jusqu’à sa mort

A partir de 1909, la vie de Claude Monet change complètement. De retour en France après son voyage à Venise, sa femme Alice tombe gravement malade et meurt deux ans plus tard. C’est ensuite au tour de son fils Jean, en 1914, de décéder. Entre temps, on lui découvre une double cataracte, altérant sa perception des couleurs. Il refuse longtemps de se faire opérer mais sous la pression de son ami Clémenceau consent finalement à le faire. En 1919, il perd son cher ami Renoir, puis peu de temps plus tard son marchand d’art Paul Durand-Ruel. Sa vue se dégrade alors de nouveau et il ne peut presque plus travailler.

Affaibli par un travail incessant et un cancer du poumon, l’artiste meurt le 5 décembre 1926, à Giverny, en France. Il aura été à l’origine d’un grand changement dans l’histoire de l’art : la création de l’impressionnisme. Aujourd'hui, ses tableaux sont surtout visibles au Musée du Louvre, au Musée Marmottan-Monet, à la National Gallery de Londres, au MET Museum et à l'Institut d'Art de Chicago.

Offrez-vous une reproduction de tableau de Claude Monet

 
A partir de
45.16 €
£38.38
37.63 €
£31.99
A partir de
39.61 €
£33.67
33.01 €
£28.06
A partir de
30.49 €
£25.92
25.41 €
£21.6
A partir de
40.5 €
£34.43
33.75 €
£28.69
A partir de
65.41 €
£55.6
54.51 €
£46.33
A partir de
41.9 €
£35.61
34.91 €
£29.68
A partir de
33.2 €
£28.22
27.66 €
£23.51
A partir de
35.61 €
£30.27
29.68 €
£25.23
A partir de
35.38 €
£30.07
29.48 €
£25.06
A partir de
59.59 €
£50.65
49.66 €
£42.21


Voir toutes
les oeuvres de
Claude MonetDécouvrez

 
"Une production entièrement élaborée en France"

Les artisans de l'atelier Muzéo s'engagent à vous fournir une oeuvre faite à la main, avec les meilleurs matériaux et dans un souci d'exactitude, pour une qualité égale à celle que vous trouverez dans une galerie d'art.

Découvrez notre atelier
Les prix fondent en juillet

Profitez de 10% de remise sur les petits formats et 20% de remise sur les grands formats

Voir tout le catalogue