Peinture abstraite contemporaine

Peinture abstraite contemporaine

L'explosion de l'art abstrait dans les années 40

Entre les années 1920 et 1950, des centaines d’artistes se convertissent à la peinture abstraite. Après la Seconde Guerre mondiale, la peinture abstraite dans sa période contemporaine sera couronnée de succès et atteindra son apogée. L’école parisienne (Hartung) et une nouvelle génération d’artistes américains avec Rothko, Pollock...évoluent alors vers la représentation d’impressions subjectives sans aucune recherche de forme avec un art expressif qui culminera dans l’art informel, minimal, abstraction lyrique et peinture d’action américaine. La fin de la Seconde Guerre mondiale voit New York devenir la capitale de l’art contemporain. Une génération de peintres américains désinhibés, ambitieux et influencés par des artistes européens en exil reprend le flambeau. L’exposition "A New American Painting", qui présente des œuvres de Jackson Pollock, Willem de Kooning et Mark Rothko, fera le tour du Vieux Continent. L’Art abstrait est alors au bord de la vitesse avec l’avènement du Pop Art dans les années 1960. La peinture abstraite contemporaine est également bien représentée en France avec des peintres majeurs tels que Hans Hartung, Nicolas de Staël et Maurice Estève qui composent principalement des peintures abstraites lyriques.

En plus de la peinture abstraite contemporaine