Peinture abstraite lyrique

Peinture abstraite lyrique

L'art abstrait lyrique prône une liberté plastique absolue pour mieux exprimer les émotions pures.

Kandinsky est le père fondateur de l'abstraction lyrique dans les années 1920. En faisant confiance à son instinct et en s'exprimant librement, mélange les couleurs sans aucune repère figuratif ou géométrique. La couleur revêt dans tous les cas une grande importance dans la construction de cette nouvelle grammaire picturale qu'est la peinture abstraite lyrique qui se construit par opposition à l' abstraction géométrique. Effectivement, puisque la peinture abstraite n'a plus pour ambition de représenter la nature, elle essaie en priorité de transmettre des sensations. Nombre de peintres abstraits, comme Vassily Kandinsky ou Vasarely se sont beaucoup interrogé sur le pouvoir émotionnel de la couleur. En ne représentant rien, la peinture abstraite finit par représenter l'invisible, l'indicible. Les pionniers tels que Kandinsky, Mondrian, Malevitch rejettent le matérialisme de leur époque et pensent qu'ils peuvent exprimer le dibvin dans leurs toiles et cherchent à donner une dimension spirituelle dans leurs oeuvres. Beaucoup d'artistes vont tenter d'aller au bout de cette démarche en cherchant à se débarrasser, en plus du dujet, de tout sentiment ou geste expressif, jusqu'à préfigurer l'art minimal.

En plus de la peinture abstraite lyrique ...