Cubisme analytique

Cubisme analytique

1910 - 1912

Le début du XXème siècle est marqué par de nombreuses contradictions: la montée du capitalisme; le rejet des conventions établies par les Beaux-Arts; des découvertes scientifiques significatives telle que la théorie de la relativité d'Albert Einstein. Ces contradictions vont pousser les artistes à repenser leur art et à la façon de créer: le cubisme analytique est né. Le cubisme analytique s'extrait du carcan figuratif imposé par l’académie des Beaux-Arts en peignant les formes du réel sous forme de fragments géométriques. Dans un chromatisme terne (de gris, ocre, brun, bleu et vert), les artistes peintres vont chercher à faire « fusionner » le sujet et l’espace.

Pour ce faire, les peintres cubistes analysent d’abord les formes du réel puis les retranscrivent par des formes géométriques simples telles que le triangle et le cercle. Ils fragmentent des paysages, des objets et des personnages sans considérer leur unité, donnant différentes facettes du sujet. Les pionniers de cette période sont Pablo Picasso et Georges Braque.

En plus du cubisme analytique