Commandez la reproduction d'art...La Dame à l'Hermine de Léonard de Vinci

 
 
L'oeuvre
 
En situation
 
Finitions
du support
Collectionnez
Ajouter une oeuvre à ma collection
Partagez
Partagez sur...
 
 
 
L'oeuvre

La Dame à l'Hermine

La Dame à l’hermine est un petit tableau peint à l’huile sur panneau de bois par Léonard de Vinci aux environs de 1490, lorsque celui-ci travaillait à la cour de Ludovico Sforza à Milan (1482-1499). Il fit à cette période le portrait de deux maîtresses du duc, Lucrezia Crivelli (qu’on ne peut reconnaître sans preuve dans la Belle Ferronnière du Louvre) et Cecilia Gallerani. L’attitude de la jeune femme, figurée en buste à mi-hauteur et dont le corps est tourné au ¾ vers la droite, est une nouveauté sans précédent dans le genre du portrait aristocratique jusque-là dominé par la tradition du profil. Le mouvement tournoyant de son corps semble naturel et spontané, comme pris sur le vif à l’instant où elle se tourne vers un compagnon invisible (peut-être le duc lui-même). L’hermine qu’elle tient tendrement dans ses bras a ici une signification polyvalente : c’est un animal symbole de pureté et de modération mais aussi l’emblème du duc, tout juste décoré de l’Ordre de l’Hermine et surnommé à ce titre l’Ermellino, ainsi qu’un jeu de mot à partir du nom de la jeune femme. L’artiste respecta la manière lombarde réaliste, analytique et attentive aux vêtements, coiffures et accessoires du portrait. Le vêtement aux entrelacs brodés d’or et la coiffure très complexe informent sur la mode de l’époque correspondant au style de la cour d’Espagne, devenu alors très en vogue à Milan. Le net soin apporté aux détails et aux contrastes de texture est visible à travers le rendu à peine perceptible du voile transparent, indiqué par un délicat bord festonné au niveau des sourcils, ou les reflets des perles noires du collier sur la chair rose du modèle. Tout le talent de Léonard de Vinci dans la composition "La Dame à l'hermine"réside justement dans sa capacité à détacher le corps humain de sa surface plane et à le mettre en mouvement dans l’espace, au moyen de procédés formels nouveaux (chiaroscuro et sfumato) rendus possible par la technique flamande de la peinture à huile récemment diffusée en Italie. Ce souci de minutie réaliste ainsi que la figuration des modèles de ¾ sur un fond sombre constituent un apport des artistes flamands tel que Rogier van der Weyden, dont les œuvres en circulation dans la péninsule italienne influencèrent les artistes de la Renaissance. A travers le portrait il s’agit de montrer la personnalité et la psychologie du modèle, sa « vie intérieure ». La vivacité de la pose et de l’expression de Cecilia Gallerani reflète les qualités de beauté, d’intelligence et de charme par lesquelles la jeune femme était reconnue en son temps.

 

Cette oeuvre est une peinture de la période de la renaissance appartenant aux styles renaissance italienne et portrait.

 

Le lieu de conservation de « La Dame à l'Hermine » est Musée Czartoryski, Cracovie, Pologne.

 

Cette reproduction d’art est proposée en open-édition chez Muzéo.

Pourquoi Muzéo vous propose différents supports pour cette oeuvre ?

La réalisation d’une reproduction d’art Muzéo s’effectue sur des supports riches et variés qui s’adaptent
à vos besoins et à vos envies. A chaque esprit souhaité correspond un support adapté.
 

Venez nous rendre visite !

Notre Showroom est ouvert
du lundi au jeudi de 10h à 12h et de 14h à 18h,
et le vendredi de 10h à 12h et de 14h à 17h,
au 31 avenue Léon Gambetta, 92120 Montrouge

Prenez RDV

"Une production entièrement élaborée en France"

Les artisans de l'atelier Muzéo s'engagent à vous fournir une oeuvre faite à la main, avec les meilleurs matériaux et dans un souci d'exactitude, pour une qualité égale à celle que vous trouverez dans une galerie d'art.

Découvrez notre atelier
 

Vous aimerez aussi les oeuvres suivantes