Peintre

Thomas Eakins

Thomas Eakins est né le 25 juillet 1844 à Philadelphie (Etats-Unis). Thomas Eakins est considéré par l’historiographie comme l’un des plus grands peintres américains de la fin du XIXe siècle. Bien qu’il n’ait vécu que trois ans à Paris, centre de toutes les innovations artistiques en cette seconde moitié du XIXe siècle, son œuvre constitue un lien important entre l’art américain et l’art européen. Admis à la Pennsylvania Academy of Fine Arts en 1861, il y reste cinq ans avant de se rendre à Paris où il étudie dans l’atelier de Jean-Léon Gérôme, artiste par qui il est attiré en raison de la sincérité de sa ligne et du réalisme de ses sujets : en effet, dès son admission à la Pennsylvania Academy of Fine Arts, Eakins apprend le dessin d’après modèle plutôt que d’après l’antique et s’intéresse à l’anatomie qu’il étudie au Jefferson Medical College. Son passage dans l’atelier de Léon Bonnat peu de temps avant son retour aux Etats-Unis encourage sa recherche du réalisme puisqu’il y découvre les maîtres du Siècle d’Or Espagnol et leurs œuvres teintées d’un réalisme exacerbé par l’utilisation du clair-obscur. De retour aux Etats-Unis en 1869, il rompt avec les sujets académiques afin de privilégier les thèmes du quotidien qu’il traite de manière crue et avec des couleurs franches. Son ambition de réalisme passe également par une représentation précise des corps et le modèle devient ainsi, pour lui, un enjeu qui s’exprime aussi par la photographie. Il prescrit alors l’étude du nu en mettant la photographie au premier plan de sa méthode et s’inspire des procédés de décomposition des mouvements mises au point par Marey et Muybridge.

A partir de 1876, Thomas Eakins commence à enseigner à la Pennsylvania Academia of Fine Arts et il y devient professeur en 1879. Il y enseigne des pratiques comme la perspective et l’anatomie, y fait des expériences photographiques avec ses élèves. Pourtant, sa carrière prit fin le jour où il y fit poser un modèle masculin complétement nu dans une classe exclusivement féminine en 1886. Il continua d’enseigner dans d’autres académies avant de progressivement tomber dans l’oubli à l’aube du XXe siècle. Thomas Eakins meurt le 25 juin 1916 à Philadelphie (Etats-Unis).

Thomas Eakins est un peintre de la période moderne qui s'illustre particulièrement dans la peinture de genre et dans le portrait.  Il est particulierement lié à Jean-Léon Gérôme, Léon Bonnat, Winslow Homer ainsi qu'à John Singer Sargent

Offrez-vous une reproduction de tableau de Thomas Eakins

 
 

Besoin d'un conseil ?

Choisissez votre lieu puis filtrez nos sélections par ambiance, par couleur ou encore par thématique.

Découvrez

"Une production entièrement élaborée en France"

Les artisans de l'atelier Muzéo s'engagent à vous fournir une oeuvre faite à la main, avec les meilleurs matériaux et dans un souci d'exactitude, pour une qualité égale à celle que vous trouverez dans une galerie d'art.

Découvrez notre atelier