Art naïf

Art naïf

L'adjectif naïf était régulièrement employé afin de qualifier des peintres d'origine populaire et autodidactes s'inscrivant comme les suiveurs d'Henri Rousseau aussi appelé le Douanier Rousseau. L'expression "art naif" n'est consacrée qu'en 1960 grâce à Anatole Jakovsky qui dès 1949 l'emploi dans nombreux de ses ouvrages à ce sujet.

Cet art est pratiqué par des artistes non-initiés à la peinture et qui n’ont pas reçu de formation académique.

Ce courant est caractérisé par le non-respect des règles établies par l’Académie.

En effet, les artistes interrogent la notion de perspective, qu’ils représentent avec des proportions faussées. Ils peignent des sujets populaires, des paysages, des personnages ou encore des animaux emprunt d’exotisme, parfois avec une facilité dans les formes qui rappellent les dessins d’enfant. C’est à cause de cette similitude que le courant porte ce nom de « naïf ».

Les formes sont exubérantes et les couleurs sont vives, appliquées en aplat.

Les grands noms de ce courant sont Henri Rousseau ; André Bauchant, Séraphine de Senlis, Emma Stern et Ferdinand Cheval.

 
 

Offrez un chèque cadeau pour Noël !

Vous souhaitez encore pouvoir offrir une peinture ou une photographie d'Art à vos proches ? Si vous avez tardé pour faire vos emplettes ou si vous hésitez sur votre choix, vous avez la possibilité d'offrir un chèque cadeau personnalisé avec votre message !

J'offre !

"Une production entièrement élaborée en France"

Les artisans de l'atelier Muzéo s'engagent à vous fournir une oeuvre faite à la main, avec les meilleurs matériaux et dans un souci d'exactitude, pour une qualité égale à celle que vous trouverez dans une galerie d'art.

Découvrez notre atelier