Commandez la reproduction d'art...L'enlèvement des Sabines de Nicolas Poussin

 
 
L'oeuvre
 
En situation
 
Finitions
du support
Collectionnez
Ajouter une oeuvre à ma collection
Partagez
Partagez sur...
 
 
 
L'oeuvre

L'enlèvement des Sabines

Nicolas Poussin est un peintre français né le 15 juin 1594 en Haute-Normandie et est mort à Rome en 1665.
Ce tableau fut commandé par Luigi Omodei et réalisé par le peintre en 1637-38.
La scène, tirée d’un épisode fondateur de la ville de Rome, est à la fois historique et légendaire, et est narrée dans la Vie de Romulus de Plutarque, historien romain du Ier siècle. 

 

En 747 avant Jésus Christ est fondée sur un fratricide la ville de Rome. Afin de se développer, Romulus décrète que toute personne, homme libre ou esclave, est la bienvenue pour peupler la nouvelle cité. Rapidement, le manque de femmes se fait cruellement sentir et les romains s’inquiètent de ne pouvoir fonder de descendance. Ils proposent divers alliances scellées par le mariage aux peuples voisins tels que les Etrusques et les Sabins. Ces peuples, inquiets de la possible hégémonie romaine, refusent successivement leurs propositions. Dans Histoire Romaine (chapitre 8 à 13), Tite-Live nous enseigne que les romains, agacés par ces refus successifs, usèrent de ruse pour arriver à leurs fins. Ils organisèrent une fête nommée Consusius en l’honneur de Neptune où ils invitèrent les peuples voisins. Lors de la fête, alors que les peuples selon la tradition n’étaient pas armés, Romulus fit signe du bras d’enlever les sabines afin de les marier aux romains. C’est cet épisode qui est ici représenté par Nicolas Poussin.  

 

Dans une composition triangulaire avec un point de fuite convergent au niveau de l’arc de triomphante, nous y voyons Romulus levant le bras et donnant l’ordre d’initier le rapt des sabines, en haut à gauche de la scène. Cet enlèvement est « mis en scène » dans un désordre maîtrisé. Il y a une certaine symétrie dans les scènes de violences. Cette scène de rapt permet aux peintres de puiser dans les représentations antiques et renaissantes et de délimiter un contraste entre les corps masculins et féminins par des couleurs vives et des postures proches de la sculpture.  

 

Au second plan, on aperçoit une riche architecture montrant une Rome triomphante (anachronisme pictural sachant que Rome n’est pas encore construite avec de tels monuments). Les courbes et effets circulaires, ainsi que la technique du peintre, sa maîtrise de la perspective, du sujet et de la peinture à l’huile traduisent un certain mouvement dans la peinture. Il y a un d’un côté la foule audacieuse de romains exaltée par cet enlèvement permettant une future descendance ; de l’autre côté, la peur et l’affolement se lisant sur les visage des jeunes vierges. 

 

Cette oeuvre est une peinture de la période classique appartenant au style classicisme.

 

Le lieu de conservation de « L'enlèvement des Sabines » est Musée du Louvre, Paris, France.

 

Cette reproduction d’art est proposée en open-édition chez Muzéo.

Pourquoi Muzéo vous propose différents supports pour cette oeuvre ?

La réalisation d’une reproduction d’art Muzéo s’effectue sur des supports riches et variés qui s’adaptent
à vos besoins et à vos envies. A chaque esprit souhaité correspond un support adapté.
 

"Une production entièrement élaborée en France"

Les artisans de l'atelier Muzéo s'engagent à vous fournir une oeuvre faite à la main, avec les meilleurs matériaux et dans un souci d'exactitude, pour une qualité égale à celle que vous trouverez dans une galerie d'art.

Découvrez notre atelier