Photographie de Nature Morte

Photographie de Nature Morte

Dès le milieu du XIXe siècle, la nature morte devient le terrain d’expérience de la photographie. Permettant de reproduire les objets à l’identique, l’appareil photographique devient le médium privilégié pour le genre de la nature morte qui connaît alors un regain considérable. Ce sujet que l'on associe traditionnellement à la peinture à pourtant a ainsi regagné ses letres de noblesses. Autochromes pour un salon aux allures de cabinet de curiosité ou photographie contemporaine pour une cuisine classique, que ce soit fruits, fleurs, plantes ou encore vases, ces natures mortes que vous propose Muzéo sauront combler la sobriété de votre décoration.

 

Découvrez notamment la délicatesse de la nature morte à travers « Flower In Glass » de Didier Gaillard et « Snowdrops ». Toujours pas convaincu ? Découvrez notre collection dédiée aux natures mortes issues de notre ramquin " Nature pas si morte ! "