August Macke
Peintre

August Macke

August Robert Ludwig Macke nait le 3 janvier 1887 à Meschede, en Allemagne. Il est le fils d’August Friedrich Hermann, ingénieur passionné par les arts plastiques et musicaux, et de Maria Florentine. En 1900, il part vivre et étudier à Bonn, sans éprouver de grand intérêt pour ses études.

En 1904, Macke intègre l’Académie des Beaux-arts de Düsseldorf et assiste également à des cours à l’école des Arts Décoratifs. Il peint Pêcheurs au bord du Rhin en 1905, sa première œuvre connue. Il quitte l’Académie deux ans plus tard, et découvre l’impressionnisme. Cette découverte change sa vision de la peinture. Après cela, il commence à peindre en plein air (Arbre dans un champ de blé, 1907).

Il entreprend ensuite différents voyages, d’abord à Berlin, dans l’atelier du peintre Lovis Corinth, où il rencontre le collectionneur Bernhard Koehler, puis en France et en Italie. Il passe une année, de 1908 à 1909, au service militaire. A son retour, il épouse Elizabeth Gerhardt, modèle de ses différents tableaux : Elizabeth lisant, Femme de l’artiste au chapeau.

Sa femme et lui, après leur voyage de noces à Paris, partent vivre à Tegernsee, une ville calme dans un environnement de campagne. Cette atmosphère permet à Macke de peindre plus d’une centaine de toiles. Il s’agit d’une année très prolifique pour son art, qui s’inspire à la fois de l’impressionnisme – Macke étant très admiratif de Cézanne – et du fauvisme : Portrait aux pommes, Nu au collier de corail, Paysage du Tegernsee.

En 1911, il repart vivre à Bonn, et à partir de ce moment-là, ses toiles possèdent de plus en plus les critères du fauvisme : l’utilisation de couleurs particulièrement vives et la simplification des formes tendant vers l’abstraction. Il se rapproche également des peintres Wassily Kandinsky et Franz Marc et du groupe « Le Cavalier bleu », dont il aide à l’élaboration de l’almanach en 1912.

Il participe à plusieurs expositions du groupe, en particulier celle de Munich en 1912. Mais, n’y trouvant pas son compte, il rompt avec, préférant être plus proche de la nature que de la spiritualité de Kandinsky.

En 1913, Macke part vivre en Suisse, dont les paysages représentent une source d’inspiration hors norme pour l’artiste (Jardin en bordure du lac de Thoune, Au bord du lac bleu). Il part également en Tunisie, voyage qui va lui aussi l’inspirer.

1914 est son année la plus productive : Le coin des Perroquets, Cavalier sur un âne, Paysage des environs de Hammamet, Maison rouge dans un parc, etc. L’une de ses dernières œuvres, intitulée Adieu, annonce le destin tragique du peintre. Il est abattu sur le front le 26 septembre, à seulement 27 ans.

Malgré sa courte carrière, August Macke est l’une des figures majeures de l’expressionnisme, un courant prônant une représentation stylisée de la réalité. Il s’est aussi inspiré de l’impressionnisme et du fauvisme pour finalement produire un art unique et original.

Offrez-vous une reproduction de tableau d'August Macke

 
 

Besoin d'un conseil ?

Choisissez votre lieu puis filtrez nos sélections par ambiance, par couleur ou encore par thématique.

Découvrez

"Une production entièrement élaborée en France"

Les artisans de l'atelier Muzéo s'engagent à vous fournir une oeuvre faite à la main, avec les meilleurs matériaux et dans un souci d'exactitude, pour une qualité égale à celle que vous trouverez dans une galerie d'art.

Découvrez notre atelier