Photographie onirique urbaine

Photographie onirique urbaine

Toute grande ville a sa part de mystère que de belles photographies oniriques peuvent réussir à dévoiler. « Gennevilliers 1963 » de Gérald Bloncourt prouve que même une banlieue peut dégager une certaine poésie, un parfum d’insolite. Dans des tonalités plus colorées et vives choisissez la reproduction d’art de «Chevreuil debout sur la place de la Concorde» de Tobin Chris. Elle saura ravir tous les amateurs d’ambiances énigmatiques. 

Découvrez également :