Photographie onirique urbaine

Photographie onirique urbaine

Toute grande ville a sa part de mystère que de belles photographies oniriques peuvent réussir à dévoiler. «  Gennevilliers 1963 » de Gérald Bloncourt prouve que même une banlieue peut dégager une certaine poésie, un parfum d’insolite. Dans des tonalités plus colorées et vives choisissez la reproduction d’art de « Chevreuil debout sur la place de la Concorde» de Tobin Chris. Elle saura ravir tous les amateurs d’ambiances énigmatiques. 

Découvrez également :