Photographie onirique de faune et flore

Photographie onirique de faune et flore

Nul besoin de photographier une  créature fantasmagorique pour créer un climat mystérieux. La photographie onirique de faune et flore est là pour le prouver. Ainsi, dans sa série  «Bestiaire» Sandrine Elberg s’est fasciné pour l’étrangeté que peut dégager le regard des bovidés. Mais d’autres artistes pour créer un climat poétique préfèrent  photographier des fleurs ou des arbres. Pour une décoration délicatement éthérée, accrochez aux murs de votre salon la reproduction d’art de « Spring » de Joseph Kelley. 

 

Découvrez également :