Joseph Vernet
Peintre

Joseph Vernet reproduction de tableaux

Indissociable du XVIIIe siècle, Joseph Vernet a su tout au long de sa vie impacter les arts, en proposant une peinture précise, créative, mais aussi représentative de la vie maritime européenne. Aujourd’hui exposé dans les plus grands musées, du muséum du Louvre, au musée de la Marine, Vernet a su traverser les époques, et séduire l’aristocratie de son vivant, en produisant un grand nombre de tableaux pour les rois et reines de l’Europe de la fin du XVIIIème siècle.

 

Découvrez les oeuvres les plus célèbres de Joseph Vernet, avec son huile sur toile « L'entrée du port de Marseille », peinture célèbre visible au musée du Louvre, représentant fidèlement le port de la cité phocéenne où il vécut quelques mois, son tableau « Port de Sète », une huile sur toile issue de sa commande pour le roi, aujourd’hui visible au musée de la Marine, ou encore sa peinture à l’huile « La Nuit : un port de mer au clair de lune », célèbre tableau offrant une vue au soleil couchant sur un port imaginaire, dans un paysage classique du style de Joseph Vernet.

 

Offrez-vous une page de l’histoire de l’art, avec les plus beaux tableaux de l’un des plus grands peintres de marine du XVIIIe siècle, en choisissant une reproduction disponible au catalogue, et découvrez sa biographie.

 

Biographie de Joseph Vernet.

 

Les débuts de Joseph Vernet.

 

Né à Avignon au début du XVIIIe siècle, en 1714, Claude Joseph Vernet, plus connu sous le nom de Joseph Vernet, est issu d’une famille d’artistes. Son père, Antoine Vernet, est spécialisé en arts décoratifs, et est régulièrement amené à décorer des carrosses, portes et autres chaises à porteurs, tandis que ses frères Jean Antoine, François Gabriel et Antoine François Vernet deviendront eux aussi peintres de paysage et d’histoire ou encore peintres religieux. C’est tout naturellement que le jeune Joseph Vernet développe des prédispositions au dessin et à la peinture, et que devant la qualité de ses dessins, son père lui offre son premier chevalet dès l’âge de 5 ans, afin de réaliser ses premiers tableaux. Formé à Aix-en-Provence, puis à Avignon auprès d’amis de son père, eux aussi peintres-décorateurs, Joseph Vernet souhaite se consacrer à la peinture. Talentueux, son talent précoce est reconnu par le milieu bourgeois de la Provence, et il est rapidement soutenu par des mécènes afin d’effectuer un voyage à Rome pour y terminer sa formation.

 

La période romaine de Joseph Vernet.

 

Arrivé à Rome à l’âge de 20 ans seulement, Vernet ouvre une nouvelle page pour son art, et se forme au classicisme et au style de peinture des grands maîtres de la Renaissance. Cependant, le jeune artiste admire plus volontiers l’œuvre du peintre français Claude Lorrain, ou celle de Nicolas Poussin, ces peintres paysagistes mettant en-avant l’effet de lumière dans leurs paysages et leurs marines. C’est ainsi que, formé aux marines par Adrien Manglard, la ligne du dessin de Joseph Vernet se précise, et l’artiste peintre se met à peindre des paysages maritimes idéalisés, dans lesquels, bien qu’inspiré par des ports bien réels comme dans son huile sur toile représentant le port de Naples, l’imagination à une place prépondérante pour représenter la tempête, le naufrage de bateaux, ou encore la lumière du soleil ou la clarté de la nuit se reflétant sur les mers. Au milieu des nombreux peintres français séjournant à Rome, Joseph Vernet se distingue, d’abord auprès de la communauté française sur place, comme avec l’ambassadeur français qui lui commande plusieurs tableaux, puis auprès de la communauté italienne, mais aussi en France où les oeuvres du peintre commencent à se faire connaître au niveau national, jusqu’à la capitale, où il est agréé par l’académie royale de Paris, qui est un véritable portail pour sa notoriété..

 

Le mariage de Joseph Vernet et reconnaissance dans toute l’Europe.

 

Avec les nombreuses nationalités présentes à Rome, alors l’une des places majeures de l’art en Europe, Joseph Vernet commence à vendre ses tableaux auprès de nombreux commanditaires étrangers, et à se faire une place sur le marché de l’art européen. Hollandais, suédois, autrichiens, prussiens, italiens, français, mais surtout anglais, les Britanniques vouant une admiration pour les toiles de Claude Lorrain, le style pictural de Vernet plaît. Le mariage du peintre français avec Virginia Parker, la fille d’un officier anglais de la marine pontificale, sera alors un véritable effet de levier et un portail pour l’exposition de ses œuvres outre Manche. Reconnu de son vivant, et adoubé par la critique d’art et par ses contemporains, c’est même le marquis de Marigny qui, lors d’un voyage en Italie, lui achète deux peintures pour le compte du roi de France en 1749. En 1753, après 19 ans passés à Rome, Joseph Vernet tourne une page de sa vie, et rejoint Marseille, puis Paris, et est nommé membre de l’Académie royale de Peinture et Sculpture.

 

Vues des ports de France : une série majeure dans l’œuvre de Joseph Vernet.

 

Toujours en 1753, Abel-François Poisson de Vandières propose au roi Louis XV, la réalisation de 24 peintures avec comme notice de représenter les plus beaux ports de France, de Bordeaux à Toulon, en passant par Marseille. Claude Joseph Vernet, à cette époque l’un des peintres les plus réputés pour ses marines, est alors missionné par Marigny pour effectuer cette tâche. Pendant plus de 10 ans, Vernet arpente alors la France, accompagné de sa famille, afin de croquer le dessin de chaque port, et d’avoir une vue d’ensemble de la toile, peinte par la suite dans son atelier du Louvre à Paris. Suivant cette ligne directrice, il peint pendant cette période quinze tableaux sur les vingt-quatre prévus, mais lassé de ce travail, il passe un accord afin de mettre fin à la collaboration avec Marigny. On retrouve alors le paysage et le soleil du port de Marseille et de celui de Toulon, les ports de Bandol, Antibes, Sète, Bordeaux, Bayonne, le port de La Rochelle, celui de Rochefort, ou encore le port de Dieppe. Ces 15 peintures, toutes à l'huile sur toile, font l’objet d’une exposition au salon de peinture et de sculpture de Paris, et seront également éditées sous forme de gravures, afin que cette série soit disponible au plus grand nombre. Œuvre la plus connue de Claude Joseph Vernet, la représentation des ports de France traversera les époques pour faire partie des premières toiles exposées au Muséum central des arts de la République, plus connu aujourd’hui comme le musée du Louvre.

 

Fin de carrière de Joseph Vernet.

 

Après avoir fini de peindre les ports de France, et de retour à Paris où le peintre loge avec sa famille à ce qui deviendra le Muséum national du Louvre, Louis XV y préférant Versailles, Vernet vit la vie mondaine parisienne, fréquentant le cercle des artistes de la capitale, les opéras et les théâtres, mais également la bourgeoisie et la noblesse. C’est à partir de 1765, sa liberté artistique retrouvée, qu’il recommence à produire des peintures de marines dans un style classique, totalement issues de son imagination, mettant en scène le tantôt un naufrage, tantôt une tempête, ou encore des paysages au crépuscule laissant entrevoir les reflets du soleil, ou avec une vue sur une mer d’huile. Entièrement disponible pour de nouvelles commandes, d’illustres personnages, tels que Diderot ou la comtesse du Barry, la favorite de Louis XV, lui commandent des séries de toiles dans le thème pictural privilégié de l’artiste. Peintre désormais reconnu au niveau national par les grands de ce monde, ces commandes ont pour Vernet, l'effet immédiat d'être un portail vers une diffusion dans toute l’aristocratie européenne, comme avec le roi de Pologne, ou l’impératrice de Russie Catherine II qui lui commandent plusieurs tableaux. Tableau après tableau, Vernet produit un grand nombre de toiles depuis son atelier du Louvre, et bien que l’arrivée du romantisme s’apprête à rendre passé de mode les œuvres du spécialiste de la peinture française de marines, Joseph Vernet présente encore plusieurs tableaux avec succès, jusqu’à sa mort en 1789.

 

Joseph Vernet, le grand peintre de marine.

 

Bien que le titre de peintre officielle la marine n’existait pas encore à son époque, Joseph Vernet aurait pu être considéré comme tel grâce à ses toiles représentant avec perfection le monde maritime, tantôt avec imagination, tantôt de manière réaliste avec sa série des ports de France. Artiste majeur de l’école française de peinture, il inspire de nombreux peintres célèbres, notamment de marines, comme Alexandre Jean Noël ou Jean Joseph Kapeller. Connu de son vivant, son oeuvre a traversé les époques, et bénéficie d’une forte exposition, principalement dans les musées français, comme au muséum national du Louvre, où il y a résidé, dans les collections du musée national de la Marine, au catalogue des musées André Malraux du Havre ou des Augustins de Toulouse, ou encore dans la collection du musée des beaux arts de Rouen, de celui de Quimper ou du musée d’art de Toulon.

 

Offrez-vous une reproduction de tableau de Joseph Vernet

 
A partir de
49.35 €
£41.94
41.12 €
£34.95
A partir de
48.41 €
£41.15
40.35 €
£34.29
A partir de
45.1 €
£38.34
37.59 €
£31.95
A partir de
41.66 €
£35.41
34.72 €
£29.51
A partir de
43.29 €
£36.8
36.08 €
£30.67


Voir toutes
les oeuvres de
Joseph VernetDécouvrez

 
"Une production entièrement élaborée en France"

Les artisans de l'atelier Muzéo s'engagent à vous fournir une oeuvre faite à la main, avec les meilleurs matériaux et dans un souci d'exactitude, pour une qualité égale à celle que vous trouverez dans une galerie d'art.

Découvrez notre atelier
La Réserve Muzéo

- 30% !

Faites de bonnes affaires en parcourant notre Réserve : des éditions de notre catalogue qui attendent leur acquéreur à petit prix.

J'en profite