Reproduction de tableau Bataille de Montgisard près d'Ascalon de Charles Philippe Larivière

 
 
L'oeuvre
 
En situation
 
Finitions
du support
Collectionnez
Ajouter une oeuvre à ma collection
Partagez
Partagez sur...
 
 
 
Sujets : Grandes Batailles, Histoire
Mots-clés : arc, armure, armée, cavalier, cheval, château-fort, flèche, fumée, incendie, militaire
Besoin d'inspiration ?
Le conseil Muzéo

Le conseil Muzéo pour Bataille de Montgisard près d'Ascalon de Charles Philippe Larivière

Pour profiter pleinement de «Bataille de Montgisard près d'Ascalon» de Charles Philippe Larivière, nous vous conseillons le format moyen (60x109.3 cm) sur toile sur châssis, avec un encadrement moulures dorées à la feuille d'or - fine.
L'oeuvre

Bataille de Montgisard près d'Ascalon

La bataille de Montgisard près d'Ascalon : une oeuvre emblématique de Charles-Philippe Larivière

Charles Philippe Larivière (1798-1876) était un peintre français spécialisé dans les sujets historiques. Il étudia à l'école des Beaux-Arts de Paris sous la direction de Girodet-Trioson et devint l'un des principaux représentants du mouvement romantique en France.

Larivière a produit un grand nombre de peintures représentant différentes périodes de l'histoire française et européenne, notamment celle des croisades. Parmi ses œuvres majeures se trouve « La bataille de Montgisard près d'Ascalon », qui retrace l'une des rencontres les plus décisives entre les armées chrétiennes et musulmanes durant la première période de la Terre Sainte.

La bataille de Montgisard : contexte historique de l'œuvre

La bataille de Montgisard s'est déroulée en novembre 1177, au cours de laquelle les forces du royaume de Jérusalem, dirigées par le jeune roi Baudouin IV, ont affronté l'armée ayyoubide menée par le célèbre Saladin. La victoire des chrétiens à Montgisard fut un événement majeur dans l'histoire des croisades et renforça leur contrôle sur la région d'Ascalon.

Charles-Philippe Larivière s'est intéressé à cet épisode lorsqu'il préparait son tableau pour le salon de 1839. Son œuvre "La bataille de Montgisard près d'Ascalon" fait désormais partie des collections publiques du Château de Versailles.

Description visuelle de l'œuvre

Le tableau représente la scène de la bataille et met en avant le courage et la vaillance du jeune roi Baudouin IV, atteint de la lèpre mais capable de diriger ses troupes avec brio. On y voit des cavaliers et des fantassins chrétiens et musulmans se battant avec férocité.

Les couleurs et leur symbolique

Larivière a utilisé une palette de couleurs variée pour multiplier les détails de costume et donner au paysage toute la lumière de l’Orient. Au loin, le ciel est assombri sur la mer par d'épais nuages gris, provoqués par les incendies et les combats. Du côté des chrétiens, les armures et les armes reflètent un éclat sinistre, tandis que l’armée de Saladin se laisse deviner à l’horizon sur la droite. Les touches de bleu, de rouge et d'or ajoutent de la richesse à la composition tout en soulignant le rang et la valeur des combattants.

La composition du tableau

Le peintre a opté pour une composition dynamique, avec un premier plan où les soldats sous la bannière de Baudoin IV sont représentés dans une variété de postures de combat. Les affrontements se poursuivent au second plan. Enfin, au fond du tableau, on aperçoit la ville d'Ascalon sur la côte méditerranéenne.

Le rôle de cette œuvre dans le parcours artistique de Charles-Philippe Larivière

« La bataille de Montgisard près d'Ascalon » constitue un jalon important dans le parcours artistique de Larivière. Elle témoigne parfaitement de sa capacité à créer des scènes historiques impressionnantes, alliant finesse dans la représentation des personnages et souci du détail. Cette œuvre illustre également son intérêt pour les croisades et les conflits religieux qui marquèrent le Moyen ge.

Une reconnaissance artistique et officielle

Bien que l'accueil critique lors du Salon de 1839 fût mitigé, cette peinture fut tout de même achetée par l'État français pour orner le château de Versailles. Cela confirme la considération dont jouissait Larivière auprès des instances culturelles de l'époque.

L'influence sur les œuvres ultérieures de l'artiste

Le succès rencontré par "La bataille de Montgisard près d'Ascalon" a incité Charles-Philippe Larivière à poursuivre sur la voie des peintures historiques. Il a ainsi réalisé plusieurs autres œuvres autour du thème des croisades et des conflits religieux, tels que « Bataille de Saint-Jean-d'Acre » ou encore « Mort du prince de Joinville ».

 

Cette oeuvre est une peinture de la période classique appartenant au style académisme.

 

Le lieu de conservation de « Bataille de Montgisard près d'Ascalon » est Châteaux de Versailles et de Trianon, Versailles, France.

 

L'artiste

Charles Philippe Larivière

Voir toutes les oeuvres
du même artiste

Autres oeuvres dans les mêmes couleurs

Pourquoi Muzéo vous propose différents supports pour cette oeuvre ?
La réalisation d’une reproduction d’art Muzéo s’effectue sur des supports riches et variés qui s’adaptent
à vos besoins et à vos envies. A chaque esprit souhaité correspond un support adapté.
 
"Une production entièrement élaborée en France"

Les artisans de l'atelier Muzéo s'engagent à vous fournir une oeuvre faite à la main, avec les meilleurs matériaux et dans un souci d'exactitude, pour une qualité égale à celle que vous trouverez dans une galerie d'art.

Découvrez notre atelier