Commandez la reproduction d'art...Autoportrait avec collier d'épines et iseau moqueur de Frida Kahlo

 
 
L'oeuvre
 
En situation
 
Finitions
du support
Collectionnez
Ajouter une oeuvre à ma collection
Partagez
Partagez sur...
 
 
 

Cette oeuvre est
aussi disponible en...

 Coussin
L'oeuvre

Autoportrait avec collier d'épines et iseau moqueur

Autoportrait au collier d’épines et colibri est une huile sur toile réalisée en 1940 par Frida Kahlo. Elle mesure 61 centimètres de hauteur sur 47 centimètres de largeur et est actuellement conservée au Museum of Fine Arts de Boston.

Dans ce tableau, l’artiste se représente elle-même fixant le spectateur. Elle porte une sorte de coiffe ornée de papillons et un collier d’épines auquel est suspendu un petit oiseau noir. A sa gauche se tient un singe noir, à sa droite un chat noir. L’arrière-plan est occupé par de grandes feuilles d’un vert vif et deux libellules.

Le singe tient dans ses mains le collier d’épines et tire vraisemblablement dessus ce qui lui inflige une douleur (les épines lui rentrent dans le cou et la font saigner) et le chat noir qui se tient à sa droite l’observe d’un regard inquiétant. Le collier d’épines fait entre autres référence à la souffrance christique, une souffrance presque métaphysique, mais les deux personnages qui l’entourent, eux, font écho à la vie de l’artiste. Lors de la composition de ce tableau, l’artiste est divorcée de Diego Rivera et entretient une relation avec le photographe Nickolas Muray. D’un côté Rivera, en singe, fait souffrir l’artiste par leur séparation, de l’autre sa nouvelle relation, en chat noir, qu’elle envisage avec méfiance.

Néanmoins, les papillons, les libellules et le colibri sont des symboles d’espoir, tout comme la nature verdoyante à qui elle tourne pourtant le dos. Le colibri, mort, déploie ses ailes noires de la même manière que les sourcils vigoureux de l’artiste sont dessinés et durcissent son visage.

Frida Kahlo n’est pas indifférente à la culture mexicaine dont elle est originaire. Dans cette perspective, il est possible d’interpréter le colibri comme un symbole de la civilisation aztèque et plus généralement de la tradition mexicaine, et les deux animaux des symboles du mal et un danger face à Frida et son oiseau.

Le tableau se construit sur une série de contrastes : entre la noirceur des animaux et la lumière de la forêt, entre des personnages plus hostiles et négatifs et des personnages optimistes, entre la mort et le sang en premier plan et la fertilité et l'envol en second. Ce sont tous ces éléments autobiographiques mêlés aux caractéristiques physiques de l’autoportrait dans une ambiance surréaliste et onirique qui insufflent aux tableaux de Frida Kahlo une telle aura.

 

Cette oeuvre est une peinture de la période moderne appartenant au style réalisme.

 

Le lieu de conservation de « Autoportrait avec collier d'épines et iseau moqueur » est Harry Ransom Center - University of Texas at Austin, Austin, Etats-Unis.

 

Cette reproduction d’art est proposée en open-édition chez Muzéo.

Pourquoi Muzéo vous propose différents supports pour cette oeuvre ?

La réalisation d’une reproduction d’art Muzéo s’effectue sur des supports riches et variés qui s’adaptent
à vos besoins et à vos envies. A chaque esprit souhaité correspond un support adapté.
 

Venez nous rendre visite !

Notre Showroom est ouvert
du lundi au jeudi de 10h à 12h et de 14h à 18h,
et le vendredi de 10h à 12h et de 14h à 17h,
au 31 avenue Léon Gambetta, 92120 Montrouge

Prenez RDV

"Une production entièrement élaborée en France"

Les artisans de l'atelier Muzéo s'engagent à vous fournir une oeuvre faite à la main, avec les meilleurs matériaux et dans un souci d'exactitude, pour une qualité égale à celle que vous trouverez dans une galerie d'art.

Découvrez notre atelier