Peintre

Théodore Géricault

Il est des génies, semblables à des étoiles, qui s’éteignent un jour, trop tôt pour le monde. Théodore Géricault, mort à 32 ans, était l’un de ces hommes, un peintre d’une acuité exceptionnelle, d’un talent fort et d’un génie indiscutable. Né en 1791, dans une riche famille normande, Géricault étudie la peinture auprès de Vernet, puis aux Beaux-arts, et lors d’un voyage en Italie reste fasciné par les œuvres de Michel-Ange, ainsi que celles de Rubens. D’eux, il tirera l’enseignement nécessaire à la réalisation de son idéal dans le mouvement. Ses premières œuvres, guerrières, émeuvent, mais c’est avec son Radeau de la Méduse (1819) que Théodore Géricault touchera à la pérennité : allant jusqu’à installer de véritables cadavres dans son atelier, l’artiste parviendra à insuffler à cette œuvre une dimension universelle et à rendre sublime l’expression du désespoir.

Offrez-vous une reproduction de tableau de Théodore Géricault

 
 

Besoin d'un conseil ?

Choisissez votre lieu puis filtrez nos sélections par ambiance, par couleur ou encore par thématique.

Découvrez

"Une production entièrement élaborée en France"

Les artisans de l'atelier Muzéo s'engagent à vous fournir une oeuvre faite à la main, avec les meilleurs matériaux et dans un souci d'exactitude, pour une qualité égale à celle que vous trouverez dans une galerie d'art.

Découvrez notre atelier