Reproduction de dessin La mort et le fossoyeur de Carlos Schwabe

 
 
L'oeuvre
 
En situation
 
Finitions
du support
Collectionnez
Ajouter une oeuvre à ma collection
Partagez
Partagez sur...
 
 
 
Sujets : Fantastique
Mots-clés : 20e siècle, Symbolisme, aile, allégorie, ange, cimetière, froid, hiver, mort, neige, peur, tombe
Besoin d'inspiration ?
Le conseil Muzéo

Le conseil Muzéo pour La mort et le fossoyeur de Carlos Schwabe

Pour profiter pleinement de «La mort et le fossoyeur» de Carlos Schwabe, nous vous conseillons le format moyen (82x60 cm) sur toile sur châssis, avec un encadrement moulures dorées à la feuille d'or - fine.
L'oeuvre

La mort et le fossoyeur

La Mort et le Fossoyeur de Carlos Schwabe : une œuvre sombre et envoûtante

Né en 1866 à Altona, près de Hambourg, Carlos Schwabe est un peintre et graveur allemand naturalisé suisse. Son parcours artistique commence dès son plus jeune âge avec des études à l'académie Julian de Paris. Il découvre rapidement le mouvement symboliste, influencé par des artistes majeurs comme Gustave Moreau et Odilon Redon. C'est dans cette voie qu'il décide de s'engager, pour dépeindre des scènes empreintes de mystère et de spiritualité.

La Mort et le Fossoyeur est une aquarelle et gouache sur papier qui date de 1895, période phare de l'épanouissement du symbolisme. Cette œuvre marque également un tournant significatif dans la carrière de Schwabe : alors âgé de 29 ans, il accède peu à peu à la reconnaissance au sein de la scène artistique parisienne.

Description de La Mort et le Fossoyeur

En observant cette œuvre, on est immédiatement frappé par l'atmosphère inquiétante qui s'en dégage. Les couleurs sont en majorité sombres, avec des nuances de gris et de noir qui dominent le tableau.

Au centre de la scène, deux personnages se font face dans un cimetière couvert de neige : la Mort et un fossoyeur. La Mort est un ange aux ailes sombres, représenté sous les traits d’une jeune femme au visage impénétrable, aux longues mains éfilées, vêtue d’un suaire noir. Elle se tient accroupie sur le bord d’une fosse, dans une posture gracieuse et graphique. Dans sa main, un énigmatique cristal d’une intense couleur verte projette une lumière surnaturelle.

Le fossoyeur, quant à lui, est un homme âgé et misérable, vêtu de haillons. La Mort semble le surprendre alors qu’il creusait une tombe, pour un autre ou pour lui-même. La pelle qu’il utilisait a été rejetée au bord de la fosse. Le regard du fossoyeur se porte vers la Mort, avec un mélange d'épuisement, de résignation, et peut-être de soulagement.

En arrière-plan, un rideau de branches de saule pleureur sépare les personnages d’une série de tombes recouvertes de neige. Tous ces éléments contribuent à créer une ambiance gothique, macabre et oppressante propre aux visions symbolistes de Schwabe.

Le rôle-clé du fossoyeur

Le fossoyeur apparaît comme un personnage central dans cette œuvre. Chargé de creuser les sépultures pour les défunts, il est lui aussi emporté par la Mort. Son allure résignée témoigne également d'une prise de conscience de la réalité inéluctable de la mort. En contemplant la faucheuse devant lui, il accepte sa propre fin et reconnaît l'inexorable passage du temps, marquant la fragilité de la condition humaine.

La présence menaçante de la Mort

Pourtant, sous cet aspect effrayant, la Mort apparaît également comme une figure maternelle. D’une part, l’usage de la composition en contreplongée donne le sentiment que l’ange noir domine le fossoyeur. Dépourvu de faux, ses ailes enserrent et enlacent tout à la fois le vieil homme. D’autre part, l’aspect misérable du fossoyeur fait apparaître la Mort comme un ange compatissant. Cette dualité entre terreur et réconfort souligne l'ambivalence avec laquelle nous percevons la mort : nous sommes à la fois effrayés par la perspective de notre propre disparition, tout en y voyant parfois un repos bien mérité après une vie d'épreuves.

L'importance de La Mort et le Fossoyeur dans le parcours artistique de Carlos Schwabe

Si cette œuvre marque un véritable tournant dans la carrière de Schwabe, c'est en grande partie grâce à son audace visuelle et thématique. En effet, La Mort et le Fossoyeur reflète parfaitement les préoccupations des artistes symbolistes de l'époque, qui cherchaient à transcender la réalité pour mieux exprimer l'âme humaine et ses tourments.

Cette peinture est également intéressante car elle préfigure certaines des œuvres majeures de Carlos Schwabe, notamment sa série sur les Spleens et les Idéals (1896-1907). Dans ces tableaux, l'artiste aborde à nouveau le thème de la mort, mais aussi celui de la mélancolie, de l'amour et du rêve. La Mort et le Fossoyeur constitue donc une étape cruciale dans la genèse de l'univers pictural de cet artiste atypique.

 

Cette oeuvre est une peinture de la période moderne appartenant au style symbolisme.

 

Le lieu de conservation de « La mort et le fossoyeur » est Louvre, Paris, France.

 

Autres oeuvres dans les mêmes couleurs

Pourquoi Muzéo vous propose différents supports pour cette oeuvre ?
La réalisation d’une reproduction d’art Muzéo s’effectue sur des supports riches et variés qui s’adaptent
à vos besoins et à vos envies. A chaque esprit souhaité correspond un support adapté.
 
"Une production entièrement élaborée en France"

Les artisans de l'atelier Muzéo s'engagent à vous fournir une oeuvre faite à la main, avec les meilleurs matériaux et dans un souci d'exactitude, pour une qualité égale à celle que vous trouverez dans une galerie d'art.

Découvrez notre atelier
Profitez de 20% de remise sur tout le site

En attendant de profiter du sable fin, prenez le temps de choisir parmi nos 60 000 références la reproduction d'art qui mettra du soleil dans votre décoration.

Je plonge dans le catalogue