Peinture réaliste et naturaliste

Peinture réaliste et naturaliste

La peinture réaliste et naturaliste s’est développée en 1870 et prend fin au 1890.

La peinture réaliste s’exprime par une sincérité dans l’art, avec un réel souci d’être le plus proche de la vraie nature des sujets et de la vie courante, avec un  travail d’expression et de structure des œuvres. Elle met en avant un art intelligent, sans aucune omission de la part de l’artiste. Ce procédé fait de la peinture réaliste l’un des courants les plus vivants, représentant un être humain bien ancré dans la réalité, s’opposant ainsi à l’imaginaire romantique. La peinture naturaliste, arrivant avec la photographie, suit le réalisme, revenant aux fondamentaux de l’académisme et de l’impressionnisme. Ce style accorde une importance majeure au motif, à la nature ainsi qu’au monde ouvrier, travaillé telle la réalité. Le propre de cet art est de montrer l’impuissance de l’Homme face à la force de la Nature.