Magazine
le RAMEQUIN

Nature (pas si) morte

La nature est morte, vive la nature morte!

Glauque ? Triste ? Belle ? Déprimante ? Féérique ? Enjouée ? Subtile ? Dans la rédaction nous avons eu plusieurs réactions face à cette collection. Mais pas une seule fois les termes « moche », « affreuse » ou « laide » ne sont apparus.  Dont acte, voilà notre collection sur la nature morte.

 

Mais attention, pas celle que l’on a l’habitude de voir, celle en peinture vieillotte et (presque toujours) ringarde. Nos natures mortes à nous, elles sont puissantes, poétiques, abimées et délicates. C’est un raffinement en pleine disgrâce, une rose recevant le vent d’automne, inspirant son ultime bouffée d’air… c’est la nature morte fin de race, qu’un héros de Huysmans ou d’Oscar Wilde pourrait apprécier. Saurez-vous la savourer ?