Magazine
le RAMEQUIN

Soyez Impérial !

Certes, l'exposition Moi, Auguste, Empereur de Rome, promet d'être sublime, et surtout, confère une nouvelle facette au premier des empereurs de Rome. Cependant, nous aimons à penser qu'Auguste a donné naissance à bien plus qu'un empire : un genre d'homme. Louis XIV et Napoléon Ier, également à l'honneur cette année, sont de ceux-ci. Explication. 

Un père disparu dans les jeunes années

Auguste, Louis XIV, Napoléon, ces trois hommes de génie subirent la mort de leur père très tôt dans leur vie. Auguste et Louis XIV ne sont âgés que de quatre ans quand leur père respectif décède. Quant à Napoléon Ier, si c’est un peu plus tardif, son père, Charles Bonaparte, disparait tout de même alors que Napoléon n'a que seize ans. De plus, ces trois illustres personnages ont pour modèle paternel un être fort, impliqué et brave. 

 

Les maîtres de la guerre

Ces trois hommes étaient adeptes des victoires militaires, que ce soit par leur propre génie ou celui de leurs généraux. Auguste s’illustra en écrasant Antoine, Louis XIV en précisant la géographie de la France et en faisant de son état l'un des plus grands d'Europe, et Napoléon Ier… est-il encore nécessaire d’en faire l’historique militaire ?

 

L'utilisation de l'art comme arme politique

Auguste, Louis XIV et Napoléon, ces trois hommes surent disposer de l'art comme d'un moyen de propagande si grandiose, qu'on ne peut leur en tenir rigueur : l'art, sous leur règne espectif, prit une ampleur fantastique, faisant surgir de grands artistes aux noms encore connus et reconnus aujourd'hui.

 

Vous voilà en possession des armes nécessaires à votre ascension,  à vous de faire le reste : qui sait si demain vous ne serez pas Empereur/Impératrice du monde?  

 

 

 

Où devenir impérial?

Au Grand-palais, en allant voir l'exposition Moi, Auguste, Empereur de Rome, du 19 mars au 13 juillet 2014

 

À Versailles, bien sûr, où Louis XIV règne encore en essence, et où quatre expositions sont prévues cette année

 

Au Musée du Luxembourg, où l'exposition sur Joséphine, retraçe la vie de la première épouse de Napoléon, jusqu'au 29 juin