Magazine
le RAMEQUIN

Je vous vois...

Soyez constamment observé, grâce au mur de portraits. Décalé et tendance?

Qui a dit que le vintage était mort? 

Constituer un mur de portraits sans que le résultat fasse plus songer à la salle d'un musée qu'à un intérieur amusant et décalé, ça n'est pas chose facile. Certes, Rome ne s'est pas construite en trois jours, et votre mur de portraits prendra un peu de temps.

 

Ne serait-ce que choisir les oeuvres, savoir si l'on veut donner une impression d'amusement, une légère inquiétude dans les regards, ou peut-être provoquer un éclat de rire? Choisissez avec soin les peintures, et que les couleurs, surtout se marient bien entre elles : un Van Gogh n'ira pas toujours avec un portrait sombre de la renaissance

 

Vient ensuite l'encadrement. Si tous vos portraits sont encadrés à la feuille d'or, cela risque d'allourdir l'effet. Ne vaut-il pas mieux songer à un seul cadre à moulures dorées, et que le reste soit plus léger? De même, le support est important, et toutes vos oeuvres ne doivent pas forcément être en toile : le papier fine art, avec un élégant passe-partout confère une légerté certaine. 

 

La disposition de vos portraits est l'accomplissement de vos efforts. Pour un effet amusant, optez pour un agencement asymétrique : l'impression "musée" en sera éffacée, et chaque portrait conservera sa propre importance. Jouez avec les tailles, les encadrements montez presque jusqu'au plafond, ou non, faites se regarder deux personnages anachroniques, bref, mettez de votre folie dans une décoration qui "a priori" en est dénuée. 

 

Bonne décoration!

 

Pour vous inspirer, consultez notre collection Suspicion.