Magazine
le RAMEQUIN

Fascination

Vous entrez dans une pièce aux teintes douces et claires, et votre regard innocent tremble devant un visage immense et rouge sang, aux yeux fixes d'un démon. Parviendrez-vous à vous détacher de son emprise? 

Stupeur en entrant dans ce salon, ce visage rouge vous obsède, vous fascine, vous captive. Le regard n'est pas mêchant, il est vide. Vide comme celui d'un mort-vivant. Vide comme un de ces êtres sans pitié. Dire que vous étiez détendu(e) comme tout pour ce petit apéro tranquille. Maintenant, tandis que vos hôtes et vos amis discutent gaiement, vous ne pouvez vous concentrer sur rien, sinon sur ce regard obsédant. Il vous semble entendre les chants macabre de la tribu de cette femme du diable. Vous avalez sans compter les caïpirinhas délicieuses que vous servent vos hôtes, et votre regard se trouble. Mais la chaleur grandit dans la pièce, les ombres de la nuit s'agrandissent, et la décoration, dans un vague esprit colonialiste, devient l'antre d'un sorcier macabre. Des flammes aux senteurs de rhum vous entourent, les rires des invités se confondent avec celui de cette diablesse rouge, les verres que vous avalez sont du poison, vous êtes sous l'emprise de cette peinture, et vous sombrez dans un sommeil profond. Lorsque l'art est puissant, l'abus d'alcool est dangereux pour la santé (mentale), espérons qu'on ne vous y reprendra plus. 

Comment envoûter vos invités?

L'alcool n'est pas le meilleur moyen, voilà qui est certain. En revanche, une peinture ou une photographie contemporaine saura conférer une atmosphère captivante à votre intérieur. Préférez une oeuvre avec une couleur prédominante, très voyante. Un regard est un plus qui recontrera celui de vos invités et les invitera à se perdre dedant. Le cadre sera sobre et élégant, pour se faire oublier et permettre à votre oeuvre de prendre toute son ampleur. Une petite inspiration? Visitez notre collection de la semaine.