photographie la belle époque érotique et nu

photographie la belle époque érotique et nu

Si les peintres pouvaient se prévaloir d’une longue tradition de nus et d’études académiques diverses et variées, les premiers photographes inaugurèrent en beauté ce genre impérissable. Pour une décoration sensuelle ressuscitant des charmes oubliés, accrochez aux murs de votre salon la reproduction d’art de « Nude, a study » d’Eugène Frank, ou dans un genre plus torturé «Struggle » de Robert Demachy. Vous ne serez pas déçu par la qualité du « Made-In-France ». 

Découvrez également :