Estampe surréaliste et dadaïste

Estampe surréaliste et dadaïste

Les estampes surréalistes et dadaïstes se sont développées vers 1915 et prennent fin au XXIe siècle.

Les estampes surréalistes et dadaïstes ont été pensées après la Première Guerre Mondiale, en signe de manifestation contre les horreurs émanant de celle-ci. Le terme dada, infantile et peu intellectuel, a été consciencieusement choisi pour montrer le goût provoquant et absurde des artistes de ce courant, faisant ainsi du dadaïsme un mouvement autoproclamé anti-art. Le surréalisme marque ensuite une rupture, en 1922, avec le dadaïsme, qui s’apparente plus à une façon de penser, bercé par une aura chimérique et mythique. Les estampes surréalistes cherchent à transmettre une émotion visuelle, assemblant ainsi des images et matériaux saugrenues, tout en prenant un soin particulier à la composition de l’œuvre.