Estampe baroque et rococo

Estampe baroque et rococo

Les estampes baroques et rococo se sont développées au XVIe siècle et prennent fin vers la fin du XVIIIe siècle.

Les estampes baroques s’appuient avant tout sur la perspective et les jeux de lumière, misent en avant par des couleurs douces pour sublimer les formes incurvées des œuvres. Celles-ci, avant tout décoratives, marquent une rupture tangible dans l’histoire de l’art, représentant ainsi des scènes bibliques mais aussi le quotidien de couples aristocratiques. Ce courant permet d’imager les grandes scènes de l’histoire en dévoilant l’action principale de celle-ci et non plus ses prémices. Les estampes et gravures rococo, suivant l’ère baroque, mettent en avant des anges dans les œuvres, mais aussi l’amour, sous toutes ses formes. Les représentations de scènes lestes étaient ainsi monnaie courante à cette époque, refoulant ainsi les torpeurs dérangeantes quotidiennes afin de leur donner un esprit léger et joyeux. Le rococo ne tient plus compte des genres, mélangeant mythologie et religion dans un contexte contemporain et très travaillé.