Dessin classicisme et néo-classicisme

Dessin classicisme et néo-classicisme

Le dessin classicisme et néo-classicisme s’est développé vers 1661 et prend fin vers 1824.

Le dessin classicisme débute en France en réponse aux excès du rococo et ses mises en scènes très chargées. Ce style, bien plus sobre et plus sensuel, s’appuie avant tout sur des sujets nobles, s’inspirant de la mythologie et des écrits bibliques, mettant en avant la force de l’homme face à la nature. La technique picturale s’affine, affirmant l’heure de gloire des perspectives et relègue le paysage en simple décor sans grande importance. L’arrivée du dessin néo-classique instaure un renouveau artistique dans l’histoire de l’art, proche de l’Antiquité, son inspiration première.