Photographe

Walker Evans

Walker Evans naît le 3 novembre 1903 à Saint Louis, dans l’état du Missouri, aux Etats-Unis.

Avant de se tourner vers la photographie, Walker Evans entreprend des études littéraires. En 1926, il part pour Paris, étudie à la Sorbonne et prend quelques clichés de la ville lumière. De retour à New York, il se lie d’amitié avec Bérénice Abbott qui lui fait découvrir le travail du Eugène Atget. C’est à partir de 1930 qu’il se déclare « photographe ». Il photographie New York, puis Boston, Cuba, et se forge un nom parmi les photographes de l’époque. Il reçoit ses premières commandes dès 1935 : des musées, puis des magazines lui permettent de s’épanouir dans un nouveau style, la photographie documentaire. En effet après sa rencontre avec le travail de Atget, Evans se passionne pour le vernaculaire : il photographie les anonymes, les oubliés de l’Amérique, mais aussi les villes, leurs murs couverts d’affiches et leurs paysages industriels.

Walker Evans meurt le 10 avril 1975, à New Haven, dans le Connecticut.

Walker Evans fut un photographe de la période Guerre et années folles, de style photoreportage.

Ses œuvres les plus célèbres sont «  Alabama Tenant Farmer Floyd Bourroughs », «  Interior of unemployed man's house. Morgantown, West Virginia » et «  New York, New York. 61st Street between 1st and 3rd Avenues. Street signs ».

Walker Evans fut particulièrement lié à Eugène Atget et Bérénice Abbott.

 

 
 

Besoin d'un conseil ?

Choisissez votre lieu puis filtrez nos sélections par ambiance, par couleur ou encore par thématique.

Découvrez

"Une production entièrement élaborée en France"

Les artisans de l'atelier Muzéo s'engagent à vous fournir une oeuvre faite à la main, avec les meilleurs matériaux et dans un souci d'exactitude, pour une qualité égale à celle que vous trouverez dans une galerie d'art.

Découvrez notre atelier